En quoi consiste la garantie hypothécaire ?

Pour l’établissement prêteur, la garantie hypothécaire est un gage de sécurité. En cas de défaut de remboursement, c’est le bien immobilier qui va servir de crédit. Voyons de près ce que c’est qu’une garantie hypothécaire. 

Pourquoi souscrire à une garantie hypothécaire ? 

La garantie hypothécaire est l’une des garanties les plus courantes. Avant de vous faire bénéficier d’un crédit immobilier, la banque vous demandera de souscrire à une garantie pour prévenir les risques de non-remboursement de votre crédit. Ce type de risque est aussi connu sous le nom de risque de défaillance de l’emprunteur. L’hypothèque fait partie de ces garanties de prêt immobilier. Par définition, l’hypothèque est une garantie réelle ou sûreté réelle qui fait référence à un immeuble. L’établissement a donc le droit de saisir le bien en question en cas de non-remboursement. En allant sur le site https://www.emprunter-malin.com/hypothequer-sa-maison/, vous pouvez accéder à plus d’informations relatives à l’hypothèque.  La garantie hypothécaire représente donc une grande sérénité : 

Avez-vous vu cela : Que faut-il savoir sur la promotion immobilière ?

  • A l’établissement prêteur
  • A l’emprunteur et à sa famille

Cette garantie va couvrir le remboursement au cas où vous ne seriez plus dans la capacité de le faire à cause :

  • D’un accident
  • D’un licenciement
  • D’une maladie
  • Etc. 

L’application de la garantie hypothécaire

L’application de la garantie hypothécaire peut concerner : 

A lire en complément : À quels professionnels indépendants s’adresse le contrat d’assurance prévoyance ?

  • Un bien ancien
  • Un prêt destiné au financement de la construction d’un bien immobilier
  • Un prêt dans le cadre d’une rénovation de biens immobiliers
  • Etc. 

Il peut s’agir : 

  • D’un bien immobilier neuf
  • D’une vente en l’état futur d’achèvement (VEFA)
  • D’un terrain en vue de construire une maison
  • De travaux d’aménagement 
  • Etc. 

Comment souscrire une assurance de prêt ? 

Avant de souscrire à une assurance de prêt, il est nécessaire de bien choisir la formule adaptée intégrant les garanties hypothécaires répondant à vos attentes et à votre budget. Pour ce faire : 

  • Il faut déterminer préalablement ses besoins
  • Faire appel à un professionnel pour un accompagnement personnalisé
  • Lancer la procédure

La souscription de votre assurance de prêt doit être effectuée en même temps que celle de votre crédit. Au moment de la signature de votre prêt, vous devez présenter à l’établissement prêteur votre certificat d’adhésion. Il est primordial que votre assurance de prêt démarre au moment du déblocage des fonds. 

Le coût de la souscription d’une garantie hypothécaire

La souscription d’une garantie hypothécaire engendre des frais. Ces derniers sont à la charge de l’emprunteur. Cela comprend : 

  • Les émoluments du notaire
  • La taxe de publicité foncière
  • La participation de sécurité immobilière
  • La TVA
  • Les frais d’enregistrement

En règle générale, les frais de souscription d’une garantie hypothécaire sont fixes. Toutefois, ils augmentent parallèlement avec le montant emprunté. Autrement dit, plus le montant du crédit immobilier est élevé, plus le coût de la souscription est important. Il faut prévoir en moyenne 1, 5% du crédit immobilier. Par exemple, pour un crédit immobilier de 200 000 euros, il faut débourser 3000 euros environ comme frais de souscription. 

Sachez qu’il vous est possible de réduire ces frais en recourant à des prêts conventionnés pour adosser à votre emprunt. Il peut s’agir : 

  • Du prêt à taux zéro
  • Du PEL
  • Du PAS