En quoi consiste le prêt viager hypothécaire ?

Le recours au prêt viager hypothécaire est une idée judicieuse pour toutes personnes âgées de 65 ans au moins, souhaitant obtenir du financement pour leurs nouveaux projets. En contrepartie des sommes obtenues, l’emprunteur doit mettre son bien immobilier en garantie. En revanche, il n’aura pas à rembourser ni le capital ni les intérêts de son vivant.

C’est quoi le concept du prêt viager hypothécaire ?

Le prêt viager hypothécaire est une solution de financement mise en place pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Il permet à l’emprunteur de dégager une trésorerie pouvant être utilisé pour concrétiser divers projets. Cette solution de financement fonctionne sur les bases d’un prêt in fine. En contrepartie, l’emprunteur doit hypothéquer un bien immobilier. Le prêt obtenu devrait ainsi être versé en une seule fois ou de manière fractionnée (rente). 

Chaque mois, l’emprunteur n’aura remboursé que la part d’intérêt. Le capital peut être aussi remboursé ultérieurement, à son décès. Si la vente du bien immobilier ne permet pas de rembourser le prêt, l’établissement assumera la perte. Dans le cas contraire, ce sont les héritiers qui bénéficieront de la part excédant de la vente. Le montant du prêt que l’emprunteur peut bénéficier varie en fonction de son âge, de la valeur du bien en question, etc.

Opter pour un prêt viager hypothécaire pour de nombreux avantages

Si vous n’avez pas assez de ressources financières pour souscrire un crédit classique, le prêt viager hypothécaire vous convient parfaitement. Il suffit tout simplement d’être propriétaire d’un bien immobilier à usage d’habitation et d’être âgé de plus de 65 ans. Par ailleurs, l’obtention de ce type de prêt n’implique pas : 

  • Un questionnaire médical
  • Une obligation d’assurance individuelle
  • Une quelconque assurance de prêt

Cette solution est d’ailleurs très sollicitée par les retraités souhaitant adoucir leur quotidien et financer leur projet de vie, qu’il s’agisse d’un projet immobilier, de loisirs ou d’un projet lié au déplacement dans un établissement conçu pour les retraités, etc. 

Bien que l’emprunteur qui bénéficie de prêt viager hypothécaire n’ait aucune obligation de rembourser le crédit de son vivant (hormis en cas de remboursement anticipé), il peut être soumis à certaines contraintes. En effet, l’emprunteur doit demander l’accord de la banque traiteur avant de mettre le bien hypothéqué en location. Le propriétaire doit s’occuper du maintien régulier du bien immobilier en question. Dans le cas contraire, la banque ou l’organisme prêteur peut annuler le contrat de prêt. 

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles le prêt viager hypothécaire est vivement recommandé. En effet, ce type de prêt très avantageux pour un complément de revenus, payer une soulte, assurer la transmission de son patrimoine, acquérir un bien immobilier, assurer un complément de retraite, financer de gros travaux, financer un projet professionnel, etc.

Avant de vous lancer dans un prêt viager hypothécaire, n’hésitez pas à consulter un conseiller fiscal pour vous accompagner dans votre projet du début jusqu’à la fin. Il peut également vous aider à choisir l’établissement prêteur, sans parler des aspects juridiques.